Normal view MARC view

Calories perçues: l'impact du marketing

Author: Chandon, Pierre INSEAD Area: MarketingIn: Cahiers de Nutrition et de Diététique, vol. 45, no. 4, September 2010 Language: FrenchDescription: p. 174-179.Type of document: INSEAD ArticleNote: Please ask us for this itemAbstract: L’estimation des calories est difficile et sujette à trois biais systématiques et inconscients qui ont un fort impact sur les décisions d’alimentation. Les calories sont faiblement surestimées pour les petites portions mais fortement sous-estimées pour les grandes portions car les calories perc¸ues sont insuffisamment sensibles à l’augmentation des quantités, et cela indépendamment de l’IMC de l’individu. Les calories des aliments présentés comme "bons pour la santé" sont fortement sous-estimées. Rajouter un aliment perçu comme "bon pour la santé" fait baisser les calories perçues du repas tout entier. Pour contrer ces biais, l’éducation ne suffit pas et il faut estimer les repas "par élément" et inciter à prendre le contre-pied des allégations santé. Plus généralement, il faut mettre l’accent sur les aspects quantitatifs, et pas simplement qualitatifs, de l'alimentation.
Tags: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
INSEAD Article Europe Campus
Available BC009213
Total holds: 0

Ask Qualtrics

L’estimation des calories est difficile et sujette à trois biais systématiques et inconscients qui ont un fort impact sur les décisions d’alimentation. Les calories sont faiblement surestimées pour les petites portions mais fortement sous-estimées pour les grandes portions car les calories perc¸ues sont insuffisamment sensibles à l’augmentation des quantités, et cela indépendamment de l’IMC de l’individu. Les calories des aliments présentés comme "bons pour la santé" sont fortement sous-estimées. Rajouter un aliment perçu comme "bon pour la santé" fait baisser les calories perçues du repas tout entier. Pour contrer ces biais, l’éducation ne suffit pas et il faut estimer les repas "par élément" et inciter à prendre le contre-pied des allégations santé. Plus généralement, il faut mettre l’accent sur les aspects quantitatifs, et pas simplement qualitatifs, de l'alimentation.

Digitized

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Koha 18.11 - INSEAD Catalogue
Home | Contact Us | What's Koha?